Yvan Griboval conclut à Monaco le tour du monde de son Expédition OceanoScientific

Le vendredi 2 juin, à 10h, S.A.S le Prince Souverain Albert II de Monaco a tendu les amarres à Yvan Griboval : le navigateur est arrivé au ponton d’honneur du Yatch Club au terme de 152 jours d’un tour du monde en solidaire atour de l’Antarctique, sur une distance totale de 65 246 kilomètres. Il était parti de ce même ponton le 17 novembre 2016 à bord de l’OceanoScientific Explorer - "Boogaloo" (voilier monocoque de 16 mètres).

JPEG

Yvan Griboval est arrivé en Principauté après avoir réussi la première campagne jamais réalisée de collecte de données océanographiques à l’interface océan - atmosphère à la voile dans le Courant Circumpolaire Antarctique sous les trois grands caps : Bonne-Espérance (Afrique du Sud), Leeuwin (Australie) et Horn (Chili), sans aucun rejet de CO2 ni déchet. Le navigateur-exploreur a fait une escale au Cap (Waterfront) le 11 janvier 2017 pour quelques jours et à cette occasion, il avait donné une conférence à l’école française, dont les élèves avaient ensuite visité le Boogaloo.

Au cours de son expédition, Yvan Griboval a collecté les données océanographiques de dix paramètres à l’interface Air-Mer dans les espaces maritimes peu ou pas explorés dans le Courant Circumpolaire Antarctique afin d’appréhender les causes et conséquences du changement climatique dans ces zones. Les données collectées et les échantillons recueillis sous le 40e parallèle Sud vont être exploités par les scientifiques (Ifremer, CNRS, Météo-France, etc.). Ils produiront leurs résultats dans plusieurs mois, qui feront l’objet d’une publication scientifique internationale.

L’expédition a été organisée par l’association philanthropique d’intérêt général OceanoScientific, et soutenue et encadrée par l’Ifremer, Météo France et le CNRS. Elle est patronnée par la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO (COI-UNESCO) avec le concours du JCOMMOPS et de Mercator Océan. Elle est soutenue par le Yatch Club de Monaco dont Yvan Griboval et Boogaloo portent les couleurs ; par l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco ; par la Fondation Prince Albert II de Monaco ; par le Centre Scientifique de Monaco.

Pour plus d’informations, visitez : www.oceanoscientific.org

publié le 05/06/2017

haut de la page