Sécheresse au Cap- FAQ- Tout ce que vous souhaitez savoir

Pour répondre à toutes vos interrogations au sujet de la sécheresse qui sévit au Cap, le consulat général vous met à disposition un FAQ détaillé. Celui-ci pourra être mis à jour en fonction de l’évolution de la situation.

Quel est le niveau actuel des restrictions d’eau ?

Depuis le 1er février, la consommation d’eau est limitée à 50 litres par jour et par personne. Il est impératif que tous les résidents et visiteurs du Cap réduisent effectivement leur consommation.

Dans d’autres régions de la province, en dehors du Cap, la sécheresse est moins sévère (Overberg, Garden Route) et les restrictions sont plus légères.

PNG

Que signifie Day Zero ?

Le Day Zero arrivera lorsque que l’eau courante sera coupée par la municipalité du Cap dans les zones résidentielles.

La date du Day Zero est indicative : si tout le monde participe et respecte les restrictions, le Day Zero peut être évité.

Pour plus d’informations sur la date du Day Zero, le niveau des barrages et l’avancement des projets, consultez ce site.

Si le Day Zero se produit, pendant combien de temps l’eau courante sera coupée ?

La pluie tombe pendant l’hiver austral dans la ville du Cap et sa province. Historiquement la saison des pluies peut commencer en avril mais elle peut également débuter plus tard, en juin. Les habitants du Cap doivent donc se préparer à vivre avec très peu d’eau pendant environ 3 mois selon le niveau des pluies.

Y aura-t-il des zones non touchées par le Day Zero ?

Oui, certaines zones, telles que le CBD (Central Business District) et d’autres poumons économiques de la ville continueront d’être alimentées en eau courante. Ces zones seront le moment venu précisément définies par la municipalité.

Est-ce que les services d’urgence continueront de fonctionner ?

Oui. Tous les services de secours et d’urgence tels que les hôpitaux, les cliniques, les services de police et autres continueront de fonctionner normalement.

Y a-t-il un plan pour maintenir la sécurité au Cap si le Day Zero se produit ?

Les services de police (SAPS), l’armée (SANDF) et le département de la circulation routière (traffic department) maintiendront la sécurité. Cela englobera la gestion de la sécurité autour des points de distribution d’eau et des patrouilles régulières.

Les écoles resteront-elles ouvertes si le Day Zero se produit ?

Le gouvernement provincial met tout en œuvre pour maintenir les écoles publiques ouvertes en cas de Day Zero. Les plans de sécurité sont en cours de finalisation pour les écoles qui nécessitent une assistance supplémentaire pour stocker de l’eau ou organiser des distributions.

Les écoles privées ne sont pas sous la responsabilité directe du gouvernement provincial mais ont déjà pris pour la plupart des mesures pour maintenir leur ouverture. Renseignez-vous auprès de l’école de votre enfant.

S’agissant de l’école française, les parents sont informés de l’état d’avancement de la préparation de l’école qui restera ouverte jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Conseils pratiques

  • respectez les restrictions et adoptez de bonnes pratiques
  • ne stockez pas de grandes quantités d’eaux usées sans les traiter ( bactéries, mauvaises odeurs…)
  • achetez des lingettes et autres solutions hydroalcooliques
  • si vous êtes locataire, contactez le conseil de gestion de votre immeuble ou votre propriétaire pour connaître les mesures envisagées
  • renseignez-vous dès que les autorités auront communiqué à ce sujet sur le point de collecte le plus proche de chez vous et les autres modes d’approvisionnement (camions citernes…)
  • suivez les recommandations de la ville qui vous contactera directement en cas de réduction de la pression ou de coupures temporaires nécessaires à certains travaux d’aménagement
  • consultez régulièrement le site internet du consulat qui sera mis à jour en fonction de l’évolution de la situation.

Qu’en est-il pour ma santé ?

  • L’eau est une ressource vitale pour l’humain. Elle doit être de qualité irréprochable et disponible en suffisance. Il est recommandé de vous approvisionner aux sites de distribution d’eau identifiés. Cette eau est potable et vous pouvez la stocker dans un récipient propre et fermé.
  • Après une coupure d’eau, l’eau du robinet n’est pas potable : Il est donc recommandé de la faire bouillir au moins 5 minutes avant de la boire ou de cuisiner. L’ingestion d’une eau non potable peut provoquer l’apparition de divers symptômes tels que des nausées, des vomissements, des diarrhées ou des malaises abdominaux. En cas de symptômes, consultez un médecin.
  • En période de restriction, il est souhaitable de limiter son exposition au soleil (coup de chaleur) et de limiter les activités physiques intenses (risque de déshydratation). Les nourrissons, les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées sont généralement les plus sensibles à la déshydratation.
  • Pour vos usages alimentaires, il est souhaitable de ne pas utiliser l’eau de pluie, des rivières ou des puits. L’utilisation de pastilles de décontamination de l’eau peut alors s’avérer nécessaire.
  • Il est souhaitable de se laver les mains au savon ou d’utiliser des solutions hydro-alcooliques après le passage aux toilettes et avant de manger ou de préparer les repas.

Pour les Français de passage

Consultez la Fiche Conseils aux voyageurs

Y aura-t-il assez d’eau pour les touristes ou personnes de passage ?

Il y a suffisamment d’eau pour les besoins essentiels des touristes (hygiène quotidienne…) mais il convient de respecter les restrictions d’eau en vigueur. Contactez votre lieu d’hébergement pour connaître les mesures prises car beaucoup d’établissements ont développé des moyens de s’alimenter en eau.

Est-il raisonnable de venir au Cap pendant la sécheresse ?

Oui dès lors que vous faites attention à l’eau que vous consommez. Le secteur du tourisme emploie 300 000 personnes dans la province et est donc un secteur vital de l’économie locale. Par ailleurs, la consommation d’eau des touristes est estimée en moyenne à 2,4% de celle de la population totale. En décembre, pendant le pic touristique, elle est estimée à 4,8%.

Est-ce que les restaurants et les bars resteront ouverts ?

Oui car ces établissements ont également pris des mesures pour économiser l’eau et assurer leur approvisionnement.

Les évènements majeurs (conférences, international cycle tour…) auront-ils lieu ?

Oui. Tous ces évènements seront maintenus et font l’objet de plans afin d’assurer un impact sur la consommation d’eau le plus réduit possible voire nul en apportant de l’eau de l’extérieur.

publié le 09/02/2018

haut de la page