Remise à l’INA des enregistrements sonores du procès de Rivonia [en]

Les autorités sud-africaines ont remis le 15 octobre à l’institut national de l’audiovisuel les premiers enregistrements sonores du procès de Rivonia.

JPEG - 490.5 ko
Elisabeth Barbier, Ambassadrice de France en Afrique du Sud, et Vuyo Jack, directeur général au département des Arts et de la Culture, lors de la cérémonie de remise des enregistrements.


Ce procès avait abouti en 1964 à un verdict d’emprisonnement à vie à l’encontre de Nelson Mandela et des principaux dirigeants de l’African National Congress. Le célèbre discours alors prononcé pour sa défense par Nelson Mandela avait marqué un tournant dans la mobilisation de la communauté internationale contre l’oppression raciale.

Menacés d’obsolescence, ces enregistrements vont connaître une nouvelle vie grâce au travail de restauration et de numérisation qui sera mené par l’institut national de l’audiovisuel, dont le savoir-faire est mondialement reconnu. En 2016, cette précieuse mémoire sera à nouveau confiée au peuple sud-africain et disponible en libre-accès pour les historiens, chercheurs, journalistes et citoyens du monde entier.

Cet événement confirme le dynamisme de la coopération entre la France et l’Afrique du Sud. Il témoigne de notre volonté commune de garder vivante la mémoire de la lutte contre l’apartheid et de valoriser une pièce unique, consignée dans le registre de la mémoire du monde de l’UNESCO.

publié le 16/10/2014

haut de la page