Redécouverte du livre relatant le naufrage d’un navire français au XIXème siècle

JPEG

Alors qu’il effectuait des recherches à la bibliothèque nationale du Cap, le Dr David Culpin a redécouvert un livre racontant les aventures des naufragés d’un navire français, qui échoua sur les côtes de l’Eastern Cape en 1829.

Ce professeur de l’université Saint Andrews en Ecosse a non seulement réédité en français et en anglais l’ouvrage Relation du naufrage du navire français l’Eole sur la côte de la Caffrerie (qui s’est vu dédié une exposition à la bibliothèque nationale) mais il a également obtenu que l’hôtel Wavecrest érige une stèle commémorative du naufrage et de l’odyssée des survivants en pays Xhosa.

L’inauguration, en présence d’Antoine Michon, Consul de France au Cap, a permis de rappeler l’influence de l’auteur, Charles Boniface, dans la vie publique du Cap de l’époque, et au-delà de la culture française en Afrique du Sud au 19ème siècle.

Premier récit de voyage et premier livre français publié au Cap, l’ouvrage de Charles Boniface (dans sa version rééditée) plaira tout autant aux amateurs de livre d’aventures qu’aux passionnés d’histoire et d’anthropologie. En dehors des nombreuses péripéties relatées, le récit donne à voir les multiples facettes de la société sud-africaine de l’époque, pleine de cette complexité et de cette diversité qui la rende aujourd’hui encore si fascinante.

Pour acheter le livre en français, cliquez ici

Pour consulter quelques passages de l’ouvrage en français, cliquez ici

Lisez ici le discours du Consul de France au Cap à l’occasion de l’inauguration de la stèle commémorative.

publié le 10/07/2013

haut de la page