LE CLAP joue « Eurydice » !

Nouvellement créée, la troupe de théâtre francophone « Le Clap » se représentera fin janvier pour notre plus grand plaisir. Ambitieuse et motivée, la troupe travaille sur la mise en scène de la pièce « Eurydice » de Jean Anouilh.

JPEG

Initiée par une poignée d’amoureux du théâtre, la troupe « Le Clap  », une association créée en octobre 2017, travaille sur la mise en scène de la pièce Eurydice de Jean Anouilh avec l’ambition de donner plusieurs représentations en Français entre le 25 janvier et le 5 février 2018 afin de donner l’opportunité à toute la communauté francophone du Cap d’assister aux représentations.

Trois dates sont d’ores et déjà prévues : le 26 janvier au Lycée français du Cap (adresse à Hope Street) ; le 28 janvier à l’école Herschel, le 30 janvier au TAAC

Eurydice, est un choix artistique motivé par la vision cynique et le style acéré de l’auteur, Jean Anouilh. Pièce classique, qui trouve son inspiration dans le mythe d’Orphée, Eurydice, écrite et produite pendant les heures sombres de l’Occupation, interroge sur l’absurdité de la vie et l’impossibilité de l’amour. Jean Anouilh met alors en scène deux jeunes gens qui se promettent, dès leur rencontre, de s’aimer sincèrement et éternellement. Pourtant, très vite, leur passé les rattrape et vient souiller la candeur d’Eurydice et exacerber la jalousie d’Orphée, mettant ainsi leur amour à rude épreuve.

JPEG

Afin de donner vie à cette pièce, les quatorze membres de la troupe, tous issus de la communauté des Français au Cap et tous tombés amoureux de cette ville, prêteront leur talents et leur sensibilité pour raconter l’histoire de ces deux amants :

Xavier d’Argoeuves, diplomate en congé sabbatique au Cap, il interprète le rôle de Mathias et celui du chauffeur de bus.

Mathilde Bernard, cadre RH en congé parental, elle reprend le personnage de la « belle serveuse du café de la gare »

Julie Bodinier, consultante en Supply Chain, elle donnera vie à « la secrétaire du Commissaire ».

Mathieu Burnier, manager d’un Boutique Hôtel et globetrotteur, il interprètera le rôle d’Orphée.

Patricia Cogordan, professeure de FLE, elle est sur scène la mère d’Eurydice.

Virginie Dupré la Tour, professeure de FLE elle incarne le rôle du petit régisseur.

Louisa Frappier, à l’origine du « Clap », coordinatrice du projet, elle interprète Monsieur Henri.

Stéphane Kacédan, entrepreneur vivant au Cap depuis 24ans, il incarne sur scène Alfredo Dulac.

Nelson Navin, photographe professionnel, il interprète Vincent le compagnon de la mère d’Eurydice.

Thomas Pochez, IT manager, il double sur scène le rôle de Vincent.

Jean-Luc Tartie, entrepreneur vivant au Cap depuis 18ans, il jouera le rôle du père d’Orphée.

Hanaa Trifiss, french desk coordinator chez Mazars, elle incarne sur scène le rôle d’Eurydice.

Au-delà des comédiens, des talents participent au projet depuis les coulisses :

Dominique Jousserand, qui aide à la création des décors

Patricia Lota, qui assure le coaching des comédiens.


Le Clap est également engagé socialement. Les bénéfices seront reversés intégralement à des associations :
- la Marelle, un foyer d’accueil pour enfants abandonnés,
- le fond de scolarisation pour les enfants défavorisés du Lycée Français du Cap.

JPEG

Enfin, le Clap est une aventure qui n’aurait pas été possible sans ses nombreux partenaires. Le Clap est heureux de pouvoir compter sur le mécénat de Mazars South Africa. La troupe bénéficie en outre du soutien institutionnel (Consulat Général de France au Cap), associatif (Entraide du Cap) et privés ( Club des Voyages, Ghetto Chique, African Eagles, Bamba Zonke, CM Créations).

JPEG

Bonne chance et succès au Clap pour son projet !

Pour plus d’informations (dates, lieux, réservations), n’hésitez pas à contacter Louisa Frappier : louisa.frappier@free.fr

publié le 16/01/2018

haut de la page