L’auteure Marguerite Abouet à l’Alliance Française du Cap

Marguerite Abouet, l’auteure française de la BD "Aya de Yopougon" a participé au festival littéraire de Franschhoeck, à l’occasion de sa tournée en Afrique du Sud. Elle était aussi l’invitée du Café littéraire de l’Alliance Française le 10 mai dernier.

Avec beaucoup d’ humour et de simplicité, l’auteure a raconté devant les lecteurs de l’Alliance son parcours atypique : de son enfance à Yopougon, quartier d’Abidjan dont elle est native, à l’écriture d’"Aya de Yopougon", en passant par son arrivée et son intégration en France.

JPEG - 26.7 ko
Marguerite Abouet accompagnée de lecteurs d’"Aya de Yopougon"

Ce n’est pas par vocation que Marguerite Abouet s’est dirigée vers l’écriture avoue t-elle. En effet, pour l’auteure l’écriture a d’abord était envisagée comme un processus thérapeutique. C’est aussi pour ne pas oublier ses souvenirs d’enfance que Marguerite se lance dans l’écriture.
Clément Oubrerie, dessinateur de BD pour enfants, l’encouragea dans l’écriture et lui proposa d’illustrer son récit.

Ensemble, elle avec son coup de plume, lui avec son coup de crayon réaliseront les six volumes d’"Aya de Yopougon". La BD met en scène le quotidien des habitants de Yopougon « modernes » et « urbains » dans les années 1970.

JPEG - 30.1 ko
"Aya de Yopougon" Tome 4

Traduite en une trentaine de langue, la BD a remporté un franc succès partout dans le monde. L’auteure se l’explique par le fait que les personnages et leur quotidien sont universels. En France, Aya de Yopougon a remporté le prix du festival de BD d’Angoulême en 2006 .

publié le 30/05/2012

haut de la page