Echange du permis de conduire français contre un permis sud-africain

Si l’usager a fixé sa résidence normale en Afrique du Sud tout en disposant d’un permanent resident permit, son permis de conduire français lui permet de conduire pendant une durée d’un an à compter de la date à laquelle il acquiert sa résidence permanente. Au-delà de ce délai, le permis français ne permet plus la conduite sur le territoire sud-africain, même s’il demeure valable pour la conduite en France. Les titulaires de permis de conduire français concernés doivent en conséquence solliciter l’échange de leur permis français contre un permis local pour être autorisés à conduire en Afrique du Sud lorsqu’ils s’y sont installés. Ce permis local peut tout aussi valablement être utilisé par un Français résidant à l’étranger et qui aurait à conduire durant un séjour en France.

La procédure sud-africaine pour l’échange des permis de conduire est la suivante :

1. Se rendre au centre d’examen pour le permis de conduire de la province où la permanent resident permit a été obtenu.
2. Compléter le formulaire ad hoc ;
3. Produire les pièces suivantes :

- une pièce d’identité (passeport, ID,...) ;
- 4 photos d’identité noir et blanc ;
- permis de conduire français valide ;
- preuve de la résidence permanente ;
- preuve de la non résidence en Afrique du Sud au moment de l’obtention du permis de conduire français ;
- traduction en anglais du permis français (par un traducteur assermenté) ;
- un Relevé d’Information Restreint (RIR) récent doit être produit, avec sa traduction en anglais effectuée par un traducteur assermenté. Le tampon du consulat doit être apposé sur le document.

Dès que le dossier est réputé complet, le centre de d’examen pour le permis de conduire procède, sur place, à un examen de la vue du demandeur avant de délivrer un permis de conduire local.

S’agissant des non-résidents, en vertu de la réglementation locale, les titulaires de permis de conduire français amenés à résider de façon temporaire en Afrique du Sud, ou qui ne sont pas en mesure de justifier d’une autorisation de résidence permanente (permanent resident permit), ne peuvent pas en demander l’échange contre un permis local passé un délai d’un an. Dans ces conditions, l’utilisation du permis français, obligatoirement accompagné du permis international ou, à défaut, d’une traduction délivrée par un traducteur assermenté, est tolérée pendant la durée du séjour.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site internet suivant :
http://www.gov.za/services/driving-licence-driving/convert-foreign-driving-licence

Le relevé d’information restreint (RIR) est un document délivré par la préfecture qui a émis le permis de conduire en France permettant aux titulaires de permis de conduire français d’attester la validité de leur titre et de prouver que leurs droits à conduire n’ont pas été suspendus en France. Ce document est exigé par les autorités sud-africaines lorsque les usagers les saisissent d’une demande d’échange de leur permis français contre un permis local. Au titre de la simplification des démarches administratives, il est désormais possible pour les détenteurs d’un permis de conduire français résidant en Afrique du Sud de solliciter un RIR par courrier postal. Pour ce faire, il suffit de télécharger et renseigner le formulaire de demande de RIR avant de l’envoyer, accompagné de l’ensemble des pièces justificatives requises (copie du permis, copie d’une pièce d’identité et preuve de résidence) au service des permis de conduire de la préfecture compétente par la voie postale.

  • Téléchargez le formulaire ci-dessous :
Word - 49.7 ko
(Word - 49.7 ko)

En cas de difficultés à obtenir un RIR, il pourra être fait appel à l’assistance du consulat en écrivant à l’adresse suivante : consulat.le-cap-fslt@diplomatie.gouv.fr

JPEG)

publié le 05/08/2016

haut de la page