Drapeau en berne au consulat de France

Le consulat de France s’associe à la douleur des familles de toutes les victimes à la mine de Marikana et au deuil de l’Afrique du sud. Il fait part de sa confiance dans la capacité de ce grand pays à surmonter ce drame en en tirant tous les enseignements, fort de ses institutions démocratiques et de sa tradition de dialogue, sur la base des conclusions des enquêtes en cours sur une tragédie qui ne laisse aucun des amis de l’Afrique du sud indifférents.

publié le 23/08/2012

haut de la page