Covid-19 : voyages internationaux & conduite à tenir en Afrique du Sud

Entrée sur le territoire sud-africain

Les frontières aériennes de l’Afrique du Sud sont ouvertes aux voyageurs étrangers. Les voyageurs français peuvent bénéficier de l’exemption de visa pour les séjours d’une durée inférieure à 90 jours. Toutefois, tout déplacement ou séjour en Afrique du Sud est déconseillé en ce moment, du fait de la circulation du variant 501.V2 dans le pays. Ce nouveau variant du virus SARS-CoV-2 a une transmissibilité accrue par rapport aux souches circulant en France, augmentant ainsi sensiblement le risque de contamination.


Tous les voyageurs arrivants en Afrique du Sud doivent respecter les conditions suivantes :

  • Présenter un test COVID-19 négatif effectué moins de 72h avant le départ. Les voyageurs n’ayant pas fait de test avant leur départ seront placés en quarantaine à leurs frais.
  • Se soumettre à une prise de température à leur arrivée sur le territoire sud-africain. Les personnes présentant des symptômes de la Covid-19 seront placées en quarantaine pour une durée de 10 jours. Cette quarantaine s’effectue dans des lieux désignés par les autorités sud-africaines et les frais de quarantaine sont à la charge des voyageurs.
  • Télécharger l’application COVID Alert South Africa sur leur téléphone. L’application a été mise en place par les autorités sud-africaines afin de pouvoir avertir tout utilisateur s’il a été en contact avec un autre utilisateur ayant été testé positif à la Covid-19 au cours des 14 derniers jours. Le président Ramaphosa a indiqué que l’application serait totalement anonyme, et ne recueillerait aucune information personnelle.

Les passagers effectuant une escale en Afrique du Sud devront également présenter un test COVID-19 négatif effectué moins de 72h avant le départ.

Visas sud-africains expirés : le gouvernement sud-africain a annoncé que les visas ayant expiré depuis le 15 février 2020 ou devant expirer prochainement sont prolongés jusqu’au 31 juillet 2021.

Conduite à tenir en Afrique du Sud

Compte tenu de la dynamique de l’épidémie, il est demandé aux Français qui résident en Afrique du Sud de respecter scrupuleusement les règles du confinement décrété par les autorités sud-africaines.

L’Ambassade de France suit avec attention l’évolution de la situation en Afrique du Sud, et tiendra les Français informés de toute nouvelle modification de ces règles.

L’Ambassade invite tous les Français résidents en Afrique du Sud qui ne sont pas inscrits sur le Registre des Français de l’étranger à prendre contact avec les Consulats généraux de Johannesburg et du Cap pour s’inscrire sur les listes consulaires, ou, s’ils sont déjà inscrits, à mettre à jour les informations qui les concernent.

Quelles sont les principales caractéristiques du confinement de niveau 1 en Afrique du Sud ?

Depuis le 1er mars :

  • Un couvre-feu est observé entre minuit et 4h dans l’ensemble du pays.
  • Les rassemblements sont limités à un maximum de 100 personnes en intérieur et 250 personnes en extérieur, dans la limite de 50% de la capacité d’accueil maximale.
  • Le port du masque reste obligatoire dans l’espace public et le non-respect de cette mesure sera un délit passible d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas six mois.
  • La vente d’alcool est autorisée en dehors des horaires du couvre-feu.

Le port d’un masque est obligatoire dans l’espace public. Quel masque porter ?

En Afrique du Sud, le port du masque est obligatoire dans l’espace public. Le ministère de la Santé recommande de privilégier l’usage de masques en tissus (également appelé masque non médical) afin de laisser les masques chirurgicaux (médicaux) et les masques respiratoires N-95 pour l’usage du personnel soignant.

L’utilisation de masques en tissu doit s’accompagner des autres mesures d’hygiène et de prévention : lavage des mains (à l’eau et au savon ou utilisation de gel hydro-alcoolique), éloignement physique, se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuements, et utiliser un mouchoir papier jetable.

Comment utiliser correctement un masque en tissu ? Les directives d’utilisation données par le gouvernement sud-africain sont les suivantes :

  • N’utilisez qu’un masque qui a été lavé et repassé.
  • Lavez-vous les mains avant de mettre le masque.
  • Placez le masque avec le bon côté face à votre visage, et assurez-vous qu’il couvre correctement votre nez et votre bouche.
  • Attachez les cordes derrière votre tête, ou si vous utilisez des élastiques, assurez-vous qu’ils sont bien serrés.
  • Assurez-vous qu’il est bien ajusté. Déplacez-le pour obtenir le meilleur ajustement possible. Ne touchez jamais la partie en tissu.
  • Une fois que vous avez mis le masque, ne touchez plus votre visage avant de l’avoir enlevé.
  • Lorsque vous l’enlevez, défaites les attaches, et repliez soigneusement le masque à l’envers, tenez-le par les ficelles/élastiques et placez le masque dans un récipient réservé au lavage du masque en tissu.
  • Lavez-vous soigneusement les mains et séchez-les avant de faire quoi que ce soit d’autre.
  • Lavez les masques en tissu à l’eau chaude savonneuse et repassez-les une fois secs.
  • Vous devez avoir au moins deux masques en tissu par personne afin de pouvoir en laver un et d’en avoir un propre prêt à l’emploi.
  • Les masques doivent être lavés à l’eau chaude savonneuse, rincés à fond et repassés.

Je suis français résident en Afrique du Sud, j’ai de la fièvre et/ou je tousse, et/ou j’ai des maux de tête, et/ou une diarrhée ou tout autre symptôme compatible avec la COVID-19

  • Je mets un masque à la maison
  • Je consulte mon médecin ou je me rends dans un hôpital ou une clinique, privés ou publics en précisant que je consulte pour des symptômes compatibles avec la COVID-19
  • Le médecin effectuera un prélèvement de la gorge et du nez pour un diagnostic biologique de confirmation de COVID-19
  • Le médecin pourra, selon les résultats de l’examen clinique :
  • Soit me renvoyer à la maison avec des recommandations de mesures de confinement jusqu’à réception du test de confirmation
  • Soit me garder à l’hôpital
  • A réception du résultat positif du test au coronavirus :
  • L’hôpital ou la clinique informe les autorités sanitaires nationales qui me contacteront pour établir la liste de mes contacts rapprochés et surveiller l’apparition de symptômes chez eux
  • J’en informe mon employeur
  • J’avertis le Consulat général du Cap au 083 460 4360 (téléphone de permanence) de ma situation, qui gardera le contact.

Une personne de mon entourage ou de mon cercle professionnel a été testée COVID-19 positive. Que dois-je faire ?

1) Je n’ai pas été en contact proche avec cette personne : je surveille simplement l’apparition de symptômes pendant 10 jours
2) J’ai été en contact proche avec cette personne, régulièrement, ou pendant les 3 jours qui ont précédé l’apparition de symptômes chez cette personne :

  • Je m’isole
  • Mais avant de m’isoler, je peux, si je le souhaite, ne me rendre dans un laboratoire pour me faire tester
  • Si le test est positif, je préviens mon médecin traitant et ma hiérarchie
  • Si je n’ai pas fait de test, je peux simplement continuer mon isolement pendant 10 jours au minimum et surveiller l’apparition de symptômes.

En cas de problème respiratoire, les établissements suivants ont un service de pneumologie :

Enfant/adulte : CHRISTIAN BARNAARD HOSPITAL 25 D.F. Malan St, Foreshore, Cape Town, 8001.
Tél : 021 480 61 11
Adulte : VINCENT PALLOTTI HOSPITAL Alexandra Rd, Pinelands, Cape Town, 7405.
Tél : 021 506 51 11

Vous pouvez également consulter la page internet du gouvernement français : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Pour plus d’informations, vous pouvez également contacter :

  • Le numéro vert de la cellule de réponse téléphonique pour le coronavirus en France : 0800 130 000
  • La cellule de réponse téléphonique mise en place par le National Institute for Communicable Diseases (NICD) en Afrique du sud : 0 800 029 999

Conditions de prise en charge financière des soins liés au Covid-19

Pour les adhérents à la CFE (Caisse des Français de l’Etranger), vos remboursements de frais de santé dépendront du pays d’exécution des soins et des typologies d’acte. L’Afrique du Sud est classée en zone 2, ce qui signifie que les hospitalisations en médecine, réanimation et chirurgie (y compris ambulatoire) sont remboursées à 50% du coût réel des soins. Pour plus d’informations sur les garanties santé de la CFE par zones, télécharger la plaquette en cliquant ici.

Face à la crise sanitaire actuelle, la CFE a également développé une nouvelle offre spéciale “Covid.19 Expat Santé”. Cette offre couvre exclusivement les frais de santé (selon le tableau des garanties) réalisés à l’étranger et liés au virus Covid-19, pour les expatriés et leurs ayants droit. Pour plus d’informations sur cette offre, consultez la page dédiée sur le site web de la CFE.

Rappel : dispositif de télé-médecine accessible depuis l’étranger à tous les patients (Covid-19 et autres pathologies

Un système de télé-médecine est accessible depuis l’étranger : les nombreuses applications de télé-médecine françaises (ex : Qare, Hellocare, LIVI, etc…) disponibles en France sont également accessibles et fonctionnelles depuis l’étranger.

Elles nécessitent une connexion internet et un smartphone pour un paiement en ligne par le patient avec possibilité de prise en charge par son assurance. Les consultations sont possibles avec des médecins généralistes, des spécialistes et des psychologues.

Le Ministère a contractualisé avec ces sociétés de télé-médecine et acheté un volume global de télé-consultations, afin de proposer aux plus démunis les télé-consultations nécessaires. Nous vous invitons à contacter le Consulat par courriel (consulat.le-cap-fslt@diplomatie.gouv.fr) si vous souhaitez bénéficier de cette aide et nous évaluerons votre situation.

Dans le cadre de la crise Covid-19, le Centre de Crise et de Soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a également développé un partenariat avec les gestionnaires de l’application mobile de télé-suivi appelée LIFEN. Cette application est disponible pour les malades souhaitant bénéficier d’un télé-suivi médical quotidien à distance. Attention, ce dispositif n’a pas vocation à remplacer le dispositif médical de prise en charge des autorités locales. L’application est mise à disposition de médecins locaux afin de les aider à assurer le suivi de plusieurs patients. Au Cap, le médecin de référence est le Dr Marcus Brauer.

Dr Marcus Brauer MBChB, Dip PEC, DOH
Telephone : + 27 21 419 1888
Facsimile : + 27 21 419 1886
E-mail : marcus@drbrauer.co.za
Suite 106, Level 1, Clock Tower Office Suites, V&A Waterfront
P.O. Box 50611, Waterfront, Cape Town 8002

Entrée sur le territoire français

Le gouvernement français a indiqué qu’à partir du 24 avril, la liste des motifs et des catégories de personnes en provenance d’Afrique du Sud autorisées à venir en France était restreinte, pour l’essentiel, aux seuls ressortissants nationaux, leurs conjoints et enfants, et aux ressortissants de l’Union européenne ou d’un pays tiers ayant leur résidence principale en France. Par ailleurs, le dispositif de test avant l’embarquement pour la France est désormais renforcé, en imposant un test PCR négatif de moins de 36h (au lieu de 72h), ou un PCR négatif de moins de 72h accompagné d’un test antigénique négatif de moins de 24h.

"Chaque personne en provenance de ces pays fera l’objet d’une mise en isolement d’une durée de 10 jours, décidée par arrêté préfectoral et accompagnée de restrictions des horaires de sortie du lieu d’isolement. Un système de vérification sera mis en place, avant l’embarquement puis à l’arrivée, de l’existence d’un lieu d’isolement adapté aux exigences sanitaires et des contrôles du respect de l’isolement seront effectués au domicile par la police ou la gendarmerie nationales, accompagnés d’un renforcement des amendes en cas de non-respect de l’isolement."

Voir le communiqué du gouvernement publié le 17 avril 2021.

Différentes restrictions s’appliquent aux déplacements entre la France et l’étranger, en fonction du pays d’origine. Le régime de circulation ainsi que les mesures de contrôle sanitaire sont détaillées sur le site du Ministère de l’intérieur.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.

publié le 19/05/2021

haut de la page