Conférence : La science face au changement océanique

Écosystèmes marins, ressources de pêche, biodiversité… un grand nombre de caractéristiques est bouleversé par les changements en cours dans les océans bordant l’Afrique du Sud et sur toute la planète. Quelles sont les causes de ces évolutions ?

JPEG - 93.9 ko

Organisée par l’IRD et l’Ambassade de France en Afrique du Sud, cette conférence grand public par la scientifique du CNRS Dr. Julie Deshayes, océanographe et climatologue vous donnera les clefs pour appréhender la question du changement climatique.

Rendez-vous le jeudi 11 avril à 19H00 à l’Alliance Française du Cap pour cette conférence ouverte à tous !

La science face au changement climatique

Le changement climatique a d’importantes conséquences mais les mécanismes de variabilité intrinsèques à l’océan ou au climat ont également leur rôle à jouer. Les chercheurs ont ainsi pour mission de démêler la complexité de ces transformations et de leurs causes. Le centre d’excellence scientifique en océanographie physique dans la région du Cap cherche à mieux comprendre les océans à l’échelle locale et globale. Chercheurs en biologie marine ou autres disciplines, communautés, industriels et décideurs politiques locaux doivent acquérir une meilleure compréhension de ces changements océaniques afin de pouvoir y répondre au mieux.

Dr. Julie Deshayes

JPEG

Diplômée de l’Université Pierre et Marie Curie (maintenant Sorbonne Universités) en 2006 après une thèse en océanographie physique, Dr J. Deshayes bénéficie d’une bourse postdoctorale du NCAR (USA) avant d’être recrutée au CNRS-INSU en 2008. Elle intègre d’abord le Laboratoire de Physique des Océans près de Brest, puis est affectée au département Oceanography de l’Université du Cap (UCT) en 2013 et 2014 dans le cadre du LMI ICEMASA. A son retour en France 2015, elle rejoint le Laboratoire d’Océanographie et du Climat où elle prend la responsabilité de l’équipe de recherche NEMO R&D dont les questionnements portent sur la compréhension et la représentation de processus physiques et biogéochimiques potentiellement importants pour le système climatique. Dr J. Deshayes contribue aussi aux actions du Centre de Modélisation du Climat de l’Institut Pierre Simon Laplace et en particulier à la réalisation de simulations pour le projet CMIP6 qui sert de base de travail au groupe de travail n°1 du GIEC. Chaque année depuis 2015, elle retourne pour 2 mois au département Oceanography de UCT pour enseigner, accompagner les étudiants dans leurs projets et participer aux réunions scientifiques.

publié le 01/04/2019

haut de la page