Clôture des saisons France-Afrique du Sud (2012-2013) [en]

Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie et représentante personnelle du président de la République auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie, a clôturé les saisons France-Afrique du Sud à l’occasion d’une cérémonie organisée au Quai d’Orsay.

La Saison de l’Afrique du Sud en France a été organisée de mai à décembre par l’Institut français et National Arts Council. C’était la première fois qu’un pays d’Afrique sub-saharienne était à l’honneur en France dans le cadre de ces saisons. La saison française en Afrique du Sud s’était tenue du 12 juillet 2012 au premier semestre 2013.

Avec près de 370 événements culturels, ces saisons ont rencontré un grand succès auprès du public dans nos deux pays et ont permis à nos acteurs culturels d’approfondir leur connaissance mutuelle. Elles ont également confirmé, particulièrement au lendemain de la disparition de Nelson Mandela, l’importance des valeurs que nous partageons.

 M. Mathieu Gallet, président de l'Ina - Mme Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie - M. Paul Mashatile, ministre sud-africain de la Culture
Clôture des saisons France-Afrique du Sud
Discours de M. Mashatile, ministre sud-africain de la Culture
Discours de Mme Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie
Signature d'un accord pour restaurer les enregistrements des procès de Rivonia
Clôture des saisons France-Afrique du Sud



Inauguration du nouveau jardin des Halles

Le nouveau "Jardin Nelson Mandela" a été conjointement inauguré aux Halles, jeudi 19 décembre 2013, par le maire de Paris Bertrand Delanoë et le ministre de la culture sud-africain Paul Mashatile.


Restauration des enregistrements du procès de Mandela

Les Saisons croisées France - Afrique du Sud se sont clôturées par la signature, vendredi 20 décembre 2013 à Paris, d’un accord pour restaurer et numériser les enregistrements des procès de Rivonia, qui ont vu la condamnation de Nelson Mandela et des dirigeants de l’ANC en 1963-1964.

"Ces enregistrements originaux conservent la mémoire des procès de Rivonia qui se sont tenus à Pretoria entre octobre 1963 et juin 1964, devant la Cour suprême d’Afrique du Sud, et ont conduit à la condamnation de Nelson Mandela et d’autres dirigeants de l’ANC, le mouvement anti-apartheid", a expliqué l’Institut français de l’audiovisuel (Ina) dans un communiqué.

L’accord a été signé par la directrice générale adjointe du Ministère sud-africain des arts et de la culture, Maseapo Kganedi et Mathieu Gallet, président de l’Ina. Le ministre sud-africain des arts et de la culture Paul Mashatile, et la ministre française déléguée auprès du Ministre des affaires étrangères Yamina Benguigui étaient aussi présents.

PNG

publié le 22/06/2014

haut de la page