Climat - Participation de M. Laurent Fabius à la "semaine entreprises et climat" (Paris, 20-22 mai 2015) et présentation des mécènes de la COP21 (Paris, 27 Mai 2015) [en]

PNG

A moins de 200 jours de la COP21 qu’il présidera, M. Laurent Fabius a participé à la semaine "entreprises et climat" qui s’est tenue à Paris du 20 au 22 mai. Lors du dialogue de haut niveau avec le secteur privé demain, puis du "sommet entreprises et climat" (20 et 21 mai) et de la "journée de la finance pour le climat" (22 mai), il a lancé un appel à une très large mobilisation du secteur privé, qui est indispensable au succès de la conférence de Paris sur le climat - COP21.

Signe de l’intérêt du monde économique pour la transition vers des économies sobres en carbone, facteur de croissance et d’emploi, ces évènements ont réuni des centaines de chefs d’entreprises et de représentants du secteur bancaire et financier du monde entier. Ils ont dressé un premier état des lieux concret des actions et des engagements du secteur privé dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Téléchargez et lisez le discours de Mr Fabius à l’issue de la clôture du « Finance and Climate Day » le 22 mai 2015

Pour en savoir plus sur l’évènement : http://www.businessclimatesummit.com/

PNG
Le mercredi 27 mai, M. Laurent Fabius a également présenté à la presse les 20 premiers mécènes de la conférence sur le climat, multinationales ou PME.

ACI, Air France, Axa, BNP Paribas, Caisse centrale de réassurance, Caisse des dépôts et consignation, JC Decaux, Derichebourg, EDF, Engie, ERDF, Galerie Lafayette, Generali, Ikea, LVMH, Michelin, La Poste, Renault Nissan, Suez Environnement, Syndicat des eaux d’Ile de France ont ainsi choisi de s’engager pour faire de l’organisation de la conférence un succès.

Une dizaine d’autres entreprises ont confirmé leur intention de contribuer également au financement de l’organisation de cet évènement d’une ampleur sans précédent, aux côtés des pouvoirs publics.

Ces démarches, associées aux engagements des Etats, sont nécessaires pour contenir le réchauffement de la planète en-deçà de 2°C ou 1,5 °C.

publié le 27/05/2015

haut de la page